Avocate pour la cause des femmes et des enfants

🎙 Marie Blandin au micro de Marie Cécile pour le podcast Elles en Bretagne

« Marie Blandin est avocate spécialisée en droit de la famille. Passionnée par son métier, elle défend la cause des femmes et des enfants victimes de violences sexuelles et sexistes. Cela concerne 1 femme sur 5 et 1 homme sur 13 en France.

Dans cet épisode, nous échangeons sur le tabou de l’inceste, de l’importance de l’éducation dès le plus jeune âge et du traumatisme causé sur les victimes. Nous parlons également de viol sur des hommes que Marie peut aussi accompagner.

En 2021, Marie a réussi à faire juger le premier viole par pénétration digitale par la cours d’assises de Rennes.

Marie est engagée et elle aime à montrer que l’on peut être une femme entrepreneure et maman. Je suis ravie de vous partager cet épisode avec une femme forte et courageuse qui défend une cause juste avec empathie, écoute et bienveillance. »

Retrouvez le podcast Elles en Bretagne sur les différentes plateformes d’écoute

livres prévention agressions sexuelles

PREVENTION • Agressions sur nos enfants : agissons !

Combien de fois par semaine dites vous à vos enfants, depuis qu’ils savent marcher, qu’il leur faut regarder avant de traverser la route car les voitures peuvent être dangereuses ?

Combien de fois par semaine dites vous à vos enfants, depuis qu’ils savent parler, que leur corps leur appartient et que personne n’a le droit de toucher leurs parties intimes ?

Si la réponse n’est pas « aussi souvent » gardez à l’esprit que vos enfants ont pourtant bien plus de risque d’être victimes d’une agression sexuelle que d’être renversés par une voiture.

Alors agissons !

Lire la suite de « PREVENTION • Agressions sur nos enfants : agissons ! »
Cabinet d'avocat en Droit de victimes à Rennes

Il est condamné pour le viol d’une jeune femme…

Selon l’avocate de la victime, Marie Blandin, il s’agit d’une première dans cette juridiction pour le « viol sur majeure par pénétration digitale ». Ces dossiers sont en général jugés devant un tribunal correctionnel. « C’est une grande avancée pour la cause des femmes. La cour a rappelé que la loi ne distingue pas la nature de la pénétration sexuelle pour qualifier un viol, qu’il s’agisse d’une pénétration par le sexe, un doigt, un objet… Le viol est constitué dès lors que cette pénétration a été obtenue par violence, surprise, menace ou contrainte. »

Lire la suite de « Il est condamné pour le viol d’une jeune femme dans les rues de Rennes »
Cabinet d'avocats à Rennes

Le viol digital reconnu par la Cour d’Assises de…

Devant la Cour d’Assises d’Ille-et-Vilaine, Marie Blandin se veut formelle. “Cette agression est un viol tel qu’il est défini actuellement par la loi”, a plaidé son avocate. “Il y a une pénétration sexuelle. Peu importe qu’elle soit digitale ou pénienne. Un homme ne peut pas sauter sur une femme qui n’a donné aucun signe d’intérêt sexuel à son égard et considérer qu’elle est d’accord parce que la sidération l’empêche de réagir. Il faut le dire et le redire aussi pour que les victimes sortent de la culpabilité que l’état de sidération génère : la plupart des victimes de viol ne se débattent pas, ne hurlent pas, ne frappent pas leur agresseur, elles sont juste tétanisées, immobiles, terrifiées.”

Lire la suite de « Le viol digital reconnu par la Cour d’Assises de Rennes »
viol pénétration digitale

8 ans de prison ferme pour une pénétration digitale…

imposée à notre cliente en pleine rue

Ce jour 25 mars 2021 est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de la Cour d’Assises d’Ille-et-Vilaine qui a pour la première fois jugé un viol sur majeure par pénétration digitale.

La Cour a rappelé que la loi ne distingue pas la nature de la pénétration sexuelle pour qualifier un viol, qu’il s’agisse d’une pénétration par le sexe, un doigt, un objet… le viol est constitué dès lors que cette pénétration a été obtenue par violence, surprise, menace ou contrainte.  

Lire la suite de « 8 ans de prison ferme pour une pénétration digitale imposée à notre cliente en pleine rue »
petite fille

Pas de possibilité de consentement à un acte sexuel…

Que dit vraiment l’article 1er de la proposition de loi visant à protéger les jeunes mineurs des crimes sexuels, votée par le Sénat le 21 janvier 2021 ?

Je lis sur les réseaux sociaux des réactions vives sur ce texte relatif à l’âge en deçà duquel un mineur ne peut consentir à un acte sexuel avec une personne majeure.

Quelques précisions s’imposent.

Lire la suite de « Pas de possibilité de consentement à un acte sexuel avec un majeur avant 13 ans ! »
article de presse Marie Blandin

Rennes : qui était Maëva, 21 ans, tuée par…

Publié sur actu.fr

Maëva Coldeboeuf, « une petite adulte pas vraiment sortie de l’adolescence », est décédée en janvier 2020. À la veille du procès des deux policiers, sa famille dresse son portrait.

« Une jeune femme douce, attachante et pleine de sagesse. » À la veille du procès des deux policier responsables de la mort de Maëva Coldeboeuf, 21 ans, sa famille dresse avec émotion le portrait « d’une petite adulte pas vraiment sortie de l’adolescence ».

Elle est décédée le 9 janvier 2020, percutée par une voiture de police avenue Aristide Briand, alors qu’elle traversait un passage piéton.